< img src="https://mc.yandex.ru/watch/96881261" style="position:absolute; gauche:-9999px;" alt="" />

Assemblage de circuits imprimés

Table des matières
Article principal (H2)

Presque toutes les industries utilisent des circuits imprimés ou des PCB. Ces petits appareils électroniques utilisent plusieurs composants pour fonctionner et sont responsables de diverses applications dans ces secteurs. Mais pour cela, il est important que tous les composants d’un PCB soient assemblés et fixés sur la carte de manière à les rendre utiles et fonctionnels.

Alors, quelle est la procédure d’assemblage d’un PCB et comment le faire correctement ? Dans cet article, nous discuterons en détail de l’assemblage PCB.

Qu'est-ce que l'assemblage de PCB ?

Carte de circuit imprimé, l'assemblage de PCB de forme courte est un processus qui comprend l'intégration de composants électroniques sur la surface du PCB. Cela crée un circuit ou un produit électronique fonctionnel.

Pour une meilleure compréhension de la différence entre les PCB et les PCBA, veuillez consulter notre comparaison complète entre les PCB et les PCBA.

Types d'assemblage de PCB

Technologie à trou traversant

Tous les composants, tels que les condensateurs, les inductances, les bobines et les résistances, ont été insérés à l'aide de trous. Cela lui a donné son nom de technologie traversante.

La technologie fonctionne pour les formats unilatéral, recto-verso et multiface, mais ne convient pas à la nouvelle ère de l’électronique. Bien que le SMT domine le marché en matière d'assemblage de circuits imprimés, quelques applications, telles que les condensateurs et les transformateurs importants, nécessitent une technologie traversante.

Technologie de montage en surface

En termes simples, la technologie de montage en surface ou SMT soude des composants aux circuits imprimés. Les résultats sont bien meilleurs que les méthodes d’assemblage traditionnelles et sont donc davantage utilisées aujourd’hui. Tous les téléphones, ordinateurs, appareils électroménagers, etc. sont construits à l’aide de cette technologie.

Technologie d'assemblage de circuits imprimés mixtes

Il est impossible d’assembler différents composants en utilisant uniquement les technologies SMT et THT. En effet, à mesure que la technologie progresse, les appareils électroniques doivent être élégants et multifonctionnels. Le duo ne peut être réalisé avec une seule technologie.

Par conséquent, un certain nombre de méthodes différentes d’assemblage de PCB sont utilisées et la pâte à souder n’y joue aucun rôle. Bien que certains composants puissent être connectés via SMT, beaucoup d’autres ne le peuvent pas, c’est pourquoi une combinaison de techniques est utilisée.

Plongez plus profondément dans l’assemblage de la technologie de montage en surface (SMT) et ses avantages dans notre guide spécialisé.

La conception de base d'un PCB

Normalement, un circuit imprimé comprend les couches suivantes. Chaque couche a une construction différente et une fonction différente au sein d'un circuit.

PCB monocouche

Couche de substrat : Pour apporter de la rigidité à la planche, cette couche est réalisée en fibre de verre. La plupart des cartes utilisent ce matériau, mais les PCB flexibles utilisent du plastique flexible, tel que le Kapton. En plus de cela, les couches de substrat des PCB utilisent des matériaux tels que les époxy, mais ils ne sont pas aussi durables que le FR4.

Couche de cuivre : Une fine feuille de cuivre est laminée sur le panneau ; cela forme la couche suivante dans un PCB. Il peut comporter une ou plusieurs couches de feuille de cuivre et leur épaisseur dépend de la puissance que le PCB doit gérer.

Dans un PCB simple face, un côté du PCB comporte une couche de feuille de cuivre. L'autre côté est destiné à l'intégration de composants électriques. D'autre part, le PCB double face comporte une couche de cuivre conductrice sur les deux côtés de la carte.

Couche de masque de soudure : Après le laminage du cuivre, il est maintenant temps de passer à la couche suivante, la couche de masque de soudure. Cette couche isole les couches de cuivre et la maintient à l'écart des autres composants pour éviter les courts-circuits. Il est également chargé de donner au PCB sa couleur verte.

De plus, il faut préciser que la couche du masque de soudure est de loin la couche la plus vitale, notamment dans le processus de fabrication. Ainsi, lorsque certains composants électriques doivent être soudés, cette couche contribue au placement correct des composants.

Couche de sérigraphie : La couche de sérigraphie est la dernière et dernière couche. Il appartient principalement aux utilisateurs de les aider à différencier les nombreuses broches et à connaître les fonctionnalités de chacune. Des symboles, des lettres ou des chiffres sont écrits sur cette couche blanche.

Apprenez-en davantage sur le rôle crucial et les subtilités de la couche de masque de soudure dans les PCB dans notre article dédié.

Composants de l'assemblage PCB

Fondamentalement, il existe deux types de composants : les composants passifs et les composants actifs. Le duo varie en fonction de leur objectif.

Composants passifs

Ce sont des composants électroniques qui n’ont aucun impact sur le signal et le laissent circuler sans le modifier. De plus, ils ne nécessitent aucune alimentation électronique pour fonctionner.

Condensateurs : Une couche diélectrique divise deux couches conductrices, créant ainsi un condensateur. Comme nous le savons, ces appareils électroniques conservent une charge électrique pendant une brève période avant d’être alimentés à un autre endroit d’un circuit.

Vous pouvez mesurer leur capacité en déterminant leur capacité. Les condensateurs existent sous différents types en fonction de leur puissance diélectrique. La densité du matériau diélectrique définit l'intensité de la charge électrique.

Résistances : Composants les plus largement utilisés dans un PCB, ils sont disponibles en différentes formes et tailles. La fonction première de ceux-ci dans un circuit est d’obstruer la circulation du courant.

Parmi les différents types de résistances, le style axial est le plus courant, avec des fils aux deux extrémités et des bandes colorées sur le corps. Ceux-ci signifient la valeur de résistance, la tolérance et, parfois, le coefficient de température.

Inducteurs : Dans un PCB, les inductances sont l'un des trois composants linéaires passifs d'un circuit, avec les condensateurs et les résistances. Un inducteur est constitué d’un fil isolé enroulé sous la forme d’une bobine.

Lorsque l’électricité traverse la bobine, elle crée un champ électromagnétique. Mais si le courant électrique change, la bobine résiste au changement. Par conséquent, les inductances tentent de maintenir le courant stable dans le circuit.

Diodes : Ces appareils électroniques permettent la circulation du courant dans une seule direction. Lui permettant ainsi de voyager d'une anode à une cathode et vice versa. Ceci peut être atteint en maintenant une résistance nulle à une extrémité et une résistance infinie à l’autre. Un exemple de ceci est la LED.

Transformateurs : À mesure que la tension fluctue, ces appareils transportent l'énergie entre les circuits. Ils sont constitués d’un noyau magnétique entouré de deux ou plusieurs bobines. La bobine primaire connectée à l'alimentation est accompagnée des bobines secondaires.

Composants actifs

Transistors : Ce sont les principaux éléments constitutifs d’un circuit électronique. En tant que semi-conducteurs, ils sont utilisés comme amplificateurs et interrupteurs électriques.

Bien qu’ils puissent fonctionner de manière indépendante, on les retrouve souvent en grande quantité, parfois par milliards, intégrés dans un seul circuit.

CI (circuits intégrés) : Les autres noms sont micropuce ou puce. Ce sont des appareils électroniques qui connectent des fils et d’autres composants au sein d’un circuit. Ils sont construits comme une seule unité sur de nombreux minuscules substrats diélectriques ou plaquettes semi-conductrices et permettent la création des dispositifs intelligents les plus avancés.

Pour en savoir plus sur les composants électroniques impliqués dans l'assemblage de PCB, consultez notre guide détaillé sur les composants électroniques.

Types de CI

BGA (réseau de grille à billes) : Celui-ci est spécialement conçu pour les circuits intégrés, ce qui les rend adaptés au montage de microprocesseurs. Le boîtier contient plus de broches que tout autre boîtier et sa caractéristique unique permet d'utiliser toute la surface inférieure. Cette conception, ainsi que la longueur moyenne des traces, ajoutent à sa vitesse et à ses performances élevées.

Packages CMS (dispositif à montage en surface) : À mesure que la technologie évoluait, elle ouvrait la voie à de nouveaux boîtiers de puces. L'un de ces développements est la technologie de montage en surface (SMT), comportant plusieurs petits composants. Ces boîtiers comportent de minuscules broches qui peuvent être soudées sur les PCB. Quelques exemples incluent les Quad Flat Packages (QFP), les Small Outline (SOP), etc.

Comprenez les complexités et les considérations de conception des PCB haute vitesse dans notre guide complet.

Comment sélectionner les composants pour l'assemblage de PCB

Fonctionnalité: Déterminez que le composant sélectionné répond à toutes les exigences de l’application. Cela garantira que le PCB fonctionne comme souhaité.

Consommation d'énergie: Les concepteurs considèrent les bibliothèques de CAO pour déterminer la quantité d'énergie qu'un ordinateur peut gérer. Parfois, ces bibliothèques ne fournissent pas les informations correctes. Il s'agit d'un problème grave qui peut empêcher le démarrage ou le fonctionnement du composant.

Courant et tension nominale : Souvent, les valeurs nominales de courant et de tension minimales et maximales du PCB sont ignorées. Notez que si vous achetez un composant avec une tension plus élevée que nécessaire, cela alourdira le circuit. Dans le même temps, si les composants ont des valeurs nominales inférieures, ils peuvent fondre, entraînant une défaillance du composant. Achetez-en un avec une portée optimale.

Règlements: Respectez la réglementation. Ne pas le faire ne signifie pas que votre composant échouera immédiatement. Cependant, il y a toujours des chances qu'il soit rappelé.

L'environnement d'exploitation : Comment comptez-vous faire fonctionner le PCB ? N'oubliez pas que certaines pièces doivent fonctionner à des températures et à des niveaux d'humidité spécifiques. Ainsi, qu'il soit destiné à l'industrie, aux affaires ou à l'armée, l'utilisation dépend de l'environnement.

Achat de composants
Le manque de composants est l’un des principaux problèmes rencontrés lors de l’assemblage des PCB. Bien qu’il existe des alternatives, elles ne sont peut-être pas facilement disponibles. Cela pousse les fabricants à acheter des composants de mauvaise qualité ou à se lancer dans de faux stratagèmes marketing. Par conséquent, trouvez un service d’assemblage de PCB fiable qui fournit des services clé en main.

Placer les composants
Outre l’achat, le placement est un autre problème. Pour résoudre ce problème, les machines doivent être alimentées avec des données Gerber. Ils doivent également se concentrer sur des caractéristiques telles que les bandes de manipulation des panneaux, les tailles des panneaux et les marques de repère, etc. Ce sont quelques-unes des caractéristiques qui réduisent les défauts de placement et aident également à construire un produit de qualité.

Soyez prêt aux changements
Aucune première conception n’est la conception finale. Vous devez être prêt à envisager des composants nouveaux et différents à mesure que certaines modifications sont apportées à la conception. De plus, avant d'acheter un composant, tenez compte d'éléments tels que la densité de surface des composants de puissance, la dissipation, le coût des composants et leur disponibilité.

Appliquer de bonnes pratiques de mise à la terre
Quelle que soit la conception choisie, elle doit inclure un nombre suffisant de plans de masse et de condensateurs de dérivation. Cette pratique est importante car elle permet à votre PCB d'atteindre des performances de susceptibilité et une conformité électromagnétique optimales. Voici une suggestion : dans le cas des circuits intégrés, utilisez des condensateurs de découplage.

Vérifiez les portes de rechange
Connectez les entrées de toutes les portes de rechange à un signal. S’il en reste, connectez-les également. Bien que ce ne soit pas très courant, vous devez vous assurer que toutes les portes sont connectées pour éviter des problèmes tels que l'empêchement du fonctionnement des systèmes.

Conditions préalables au processus d'assemblage de PCB

Avant de commencer le processus PCB, il est essentiel d'évaluer le PCB pour toutes les irrégularités qui peuvent aboutir à un dysfonctionnement ou à une panne. Il est connu sous le nom de processus de conception pour la fabrication (DFM).

Voici quelques étapes de base pour mener à bien ce processus :

Considération relative à la disposition des composants : Vérifiez les composants avec la polarité. Assurez-vous que les condensateurs électrolytiques, les diodes et les condensateurs au tantale SMT sont placés correctement. Vérifiez également l’encoche ou la direction de la tête des circuits intégrés.

De plus, si un composant nécessite un dissipateur thermique, assurez-vous qu'il y a suffisamment d'espace autour de lui pour qu'il ne touche pas d'autres composants.

Espacement des trous et des vias : Jetez un œil à l'espace entre les trous. Effectuez une inspection similaire pour la distance entre la trace et le trou. Vous devez vous assurer que les trous de passage et les plots de soudure ne se chevauchent pas.

Tenez compte de l'épaisseur, des plots de cuivre et de la largeur de la trace : une fois le contrôle DFM terminé, vous pouvez minimiser le coût global de fabrication. Avec cette approche, vous pouvez éviter les problèmes DFM.

Assemblage de circuits imprimés

Pâte à souder au pochoir

Mettez de la pâte à souder sur la partie du circuit imprimé où vous placerez les composants électroniques. Utilisez pour cela un pochoir en acier inoxydable. Maintenez le PCB et le pochoir en place avec un outil, puis étalez la pâte à souder sur la carte. Étalez-le uniformément avec juste un peu de soudure.

Lorsque vous retirez l'outil, la pâte restera sur la planche. La pâte à souder de couleur grise est composée d'étain 96,5%, de cuivre 0,5% et d'argent 3%. De plus, il est exempt de plomb.

Pour plus d'informations sur ce qu'est la pâte à souder et comment elle est appliquée dans l'assemblage de PCB, lisez notre article détaillé sur la pâte à souder.

Choisir et placer

Alors que l’étape précédente est effectuée manuellement à l’aide d’une pince à épiler, cette étape utilise une automatisation avancée. Au cours de cette étape, les composants SMT sont sélectionnés et placés sur la carte PCB.

Avant le placement, un expert crée le design, qui est ensuite saisi dans le robot sous la forme d'un fichier CAO. Ce fichier montre où chaque pièce est placée sur le PCB en donnant ses coordonnées X et Y prédéfinies.

À l'aide des informations fournies, le robot place les dispositifs CMS sur la carte. Les robots pick and place spécialisés sont conçus pour prélever les pièces avec leurs pièces sous vide et les déposer sur la pâte à souder.

Avant l’introduction des machines robotisées de prélèvement et de placement, les techniciens utilisaient des pincettes pour prélever manuellement les composants. Cela était non seulement fastidieux, mais entraînait également des problèmes de santé tels qu'une mauvaise vue chez les techniciens. Les cas d’erreur humaine étaient également nombreux.

Parfois, cela entraînait également une réduction de la vitesse d’assemblage des PCB. Mais plus jamais avec les robots. Ceux-ci peuvent fonctionner sans arrêt et garantir également l’absence d’erreurs.

Soudure par refusion

Après avoir fini d'appliquer la pâte à souder et de placer le composant, vous devez également vous assurer qu'il reste au bon endroit. En d’autres termes, la pâte à braser doit solidifier les composants de fixation à leur emplacement prédéterminé. Ce processus, le brasage par refusion, est un pas dans cette direction.

Dans ce processus, les composants sont placés sur la bande transporteuse. La bande transporte ensuite les composants vers un grand four comprenant de nombreux éléments chauffants. Ces appareils de chauffage chauffent le panneau à une température de 250 degrés Celsius. Cela fait fondre la soudure.

La soudure fondue fixe les composants à la carte, créant ainsi des joints. Maintenant, le PCB est refroidi. Dans le même four, le circuit en construction traverse une série de refroidisseurs. Cela solidifie la soudure dans un environnement contrôlé.

Les composants créent un joint permanent sur la planche. Cependant, quelques planches doivent être traitées légèrement différemment. Les PCB recto-verso, par exemple, nécessitent un pochoir et une refusion des deux côtés.

Pour élaborer, dans les PCB double face, le côté avec les composants les plus petits est créé en premier. Il est pochoir, placé et refondu. Une fois fixé, l’autre côté subit le même traitement.

Contrôle qualité et inspection

Une fois les trois étapes ci-dessus terminées, il est essentiel de s’assurer que le circuit est prêt à fonctionner avec précision. Pourquoi devez-vous faire cela, car il peut y avoir un désalignement pouvant entraîner un court-circuit plus tard. En outre, le mouvement dans le processus de refusion peut créer de mauvaises connexions ou n'avoir aucune connexion du tout.

Par conséquent, il est suggéré de vérifier la qualité du PCB en utilisant la méthode d'inspection. L'inspection des PCB est l'une des nombreuses méthodes permettant de garantir l'assurance qualité, et elle peut être manuelle ou automatique.

Inspection manuelle : Bien que des méthodes automatiques soient disponibles, une vérification manuelle reste privilégiée. Il convient aux petits lots de PCB. Une inspection visuelle de la planche suffit pour découvrir les défauts éventuels.

Mais regarder de telles cartes pendant une heure ou plus provoque une fatigue optique et, par conséquent, des erreurs. Par conséquent, il est recommandé uniquement pour les composants THT et ceux ayant une densité de composants moindre.

Inspection optique : Cette méthode convient aux lots plus importants de PCBA. Une machine spécialisée est utilisée pour inspecter les assemblages. C'est ce qu'on appelle une machine AOI et elle dispose d'une série de caméras pour vérifier les défauts ou les erreurs.

Ces caméras sont dotées d'une puissance et d'une résolution élevées et sont stratégiquement placées sous différents angles. Ces angles garantissent qu’aucun joint n’est oublié.

Lorsque la lumière tombe sur les articulations, elle se reflète dans différentes directions. Cela aide l’AOI à localiser une articulation de moindre qualité. Le meilleur, c’est que la machine fonctionne à grande vitesse, ce qui permet d’inspecter rapidement un gros lot.

Inspection aux rayons X : Une autre méthode d'inspection est la radiographie. Cette méthode n'est pas appliquée dans des circonstances normales. C'est pour les PCB compliqués et avancés. Cela permet d’observer les couches inférieures et de découvrir s’il y a des défauts.

Mais il faut les utiliser avec prudence car en cas de mauvaise application, vous devrez peut-être retravailler ou jeter le PCB dans les déchets. Ce type d'évaluation doit être effectué fréquemment pour éviter les retards ou les coûts matériels.

Une fois l’inspection terminée, passez à l’étape suivante. Que vous ayez trouvé une erreur ou non, il est important de vérifier si le composant PCB fonctionne ou non pour ce pour quoi il a été conçu.

Alors, testez les connexions pour leur qualité. Si les cartes nécessitent plus de programmation ou d'étalonnage, ce processus prendra alors un peu plus de temps que prévu. En effet, plusieurs étapes sont nécessaires pour confirmer la fonctionnalité.

Note: Les étapes d'inspection doivent être effectuées plus fréquemment pour diagnostiquer et résoudre les problèmes dès qu'ils surviennent. Cela permettra non seulement de gagner du temps, mais également d’éviter que de nombreux PCB présentant de graves problèmes ne finissent dans les déchets.

Découvrez l’importance et la méthodologie de l’inspection optique automatisée (AOI) dans notre exploration approfondie.

Insertion de composants traversants

Il faut noter que chaque assemblage PCB (PCBA) aura un ensemble de composants différent si la carte est différente. Cela peut inclure une gamme de composants allant au-delà des dispositifs montés en surface (CMS) typiques. Par exemple, des composants traversants ou des composants PTH.

Ces trous ou composants métallisés se trouvent sur le PCB. Ils ont des fils qui passent à travers les trous du circuit imprimé, qui se connectent ensuite à d'autres trous en cuivre.

Lorsqu'un fabricant fixe ces pièces avec des fils dans les trous et les soude, elles sont connectées à d'autres trous sur la même carte. Cela doit être fait exactement comme cela est représenté dans le dessin. La pâte à souder n'a aucun rôle à jouer dans cette planche car elle n'adhère pas au trou.

Par conséquent, les composants traversants nécessitent une méthode spécialisée, telle que la méthode de soudage.

Soudure manuelle : L’utilisation de la méthode de soudure manuelle est la méthode la plus courante. Cependant, le processus prend un peu plus de temps que la procédure automatisée. Voici néanmoins comment procéder.

Un technicien est autorisé à insérer un composant. Ensuite, la carte passe au technicien suivant et ainsi de suite dans la chaîne de montage. Le temps nécessaire pour créer une carte avec THT dépend du nombre de composants qui doivent être insérés en un cycle.

Bien que cela rende la procédure longue et fastidieuse, les concepteurs la préfèrent et l'utilisent comme pratique courante. Cependant, de nombreuses entreprises l’évitent dans leurs conceptions car cela prend beaucoup de temps.

Soudage à la vague : Il s'agit d'un processus automatique dans lequel les composants sont placés sur le PCB puis positionnés sur une plaque transporteuse.

La plaque transporteuse amène les composants dans un four et ils sont éclaboussés de soudure. Cela se produit sur la couche inférieure où les fils sont présents. La soudure fondue joindra les broches à la carte.

L’inconvénient de cette méthode est qu’elle ne convient qu’aux PCB unilatéraux et ne fonctionne pas sur les PCB double face. Pourquoi ? Parce que la soudure à la vague de l’autre côté peut rendre les composants délicats de leur fonctionnalité.

Une fois le processus de soudure terminé, on peut passer à la dernière et dernière étape. Mais si le PCB nécessite l’ajout de pièces supplémentaires ou l’assemblage de l’autre pièce, revenez à la première étape.

Inspection et test

Une fois toutes les étapes couvertes, le PCB est maintenant opérationnel et prêt à être vérifié pour son efficacité et sa fonctionnalité. C’est pourquoi on l’appelle également test de fonctionnalité. Donnez de l'électricité au circuit imprimé à certains points pour voir si des points ou des connecteurs spécifiques fonctionnent correctement.

Des instruments de laboratoire tels qu'un oscilloscope, un générateur de fonctions et un multimètre numérique ont été utilisés pour effectuer le test. Outre la vérification de la fonctionnalité et des caractéristiques électriques, ce test aide également à établir les signaux de courant, analogiques et numériques, ainsi que la tension, comme dans les exigences de conception de PCB.

Lors de l'inspection, si le PCBA ne répond pas aux normes établies, il est éliminé ou recyclé si possible. Toutefois, cette dernière dépend des standards de l’entreprise. Cette étape est extrêmement importante car elle permet d'établir le taux de réussite du PCBA.

Nettoyage final et finition

L'assemblage de PCB est une procédure compliquée. Il y a du flux laissé par la pâte à souder en plus des huiles et de la saleté qui peuvent avoir été transférées par les mains humaines. Bien que les tests soient une procédure importante, les conséquences peuvent ne pas être aussi agréables à l’œil.

Le flux a tendance à rester longtemps sur le PCB jusqu'à ce qu'il soit retiré et peut commencer à sentir mauvais. Vous ne le saurez peut-être jamais, car il pourrait devenir acide et donc nocif pour les articulations. De plus, l'envoi peut être retourné si les nouveaux morceaux de PCB semblent usés et sales avec des résidus malodorants et des empreintes digitales.

Il est donc important de laver ces PCB avant de les mettre sur le marché. On peut utiliser de l’eau déminéralisée dans un appareil de lavage à haute pression en acier inoxydable pour éliminer les résidus. Ce processus est sécuritaire et ne nuira pas au conseil. La raison en est que l’eau déminéralisée est exempte d’ions pouvant causer des dommages, mais cette eau n’en contient pas. Il n’y a donc rien à craindre.

Après avoir rincé le PCBA, séchez-le à l'air comprimé. Cela prépare la carte pour l'expédition.

Meilleures pratiques pour un assemblage de PCB réussi

Pour améliorer les résultats d'assemblage de PCB, voici quelques suggestions :

Taille du composant : Sélectionnez toujours la bonne taille des composants pour la conception de PCB. Si vous sélectionnez une taille plus petite, des problèmes peuvent survenir lors de l'assemblage, ce qui rend la procédure plus longue. 

Par conséquent, des composants de plus grande taille sont recommandés. Même si vous devez démonter ou souder, le retrait des pièces les plus grosses est beaucoup plus facile et plus rapide que les plus petites. 

Empreinte du composant : Avant de commencer le processus d'assemblage, réfléchissez à la manière dont chaque composant s'adaptera sur la carte PCB. Une fois que vous avez le plan en tête et sur papier (lisez la fiche technique), concevez chaque composant comme illustré sur la feuille. 

N'oubliez pas que si l'empreinte n'est pas reproduite correctement, certains problèmes peuvent survenir, tels qu'un chauffage inégal, entraînant le collage d'un côté du PCB au lieu de deux. Les composants électroniques passifs tels que les résistances et les condensateurs peuvent également être affectés. 

Espace entre les composants : Quand tu ne laisses aucun espace entre les composants, vous invitez les ennuis. Notez que cela peut conduire à un échec. Lorsque vous rapprochez deux composants, cela peut créer une multitude de problèmes, qui peuvent même vous inciter à reconcevoir ou à refabriquer le circuit. 

Assurez-vous donc que lorsque vous utilisez une méthode d’assemblage automatisée, les composants sont bien placés. Gardez-les à distance du bord, de la partie mécanique et des autres composants. 

Il y a encore un autre problème d'espacement. Un espace insuffisant entre les composants ou une rotation incorrecte des composants peut également entraîner des problèmes dans le processus de brasage à la vague. Alors, espacez vos composants avec précision.   

Nomenclature mise à jour : Mettez toujours à jour la nomenclature (BOM). S'il y a une erreur, les fabricants sont tenus de l'identifier et de la corriger avant de procéder à l'assemblage du PCB. Pour rationaliser les choses, mettez à jour la nomenclature chaque fois que vous modifiez la conception.

Utilisation de repères : Ce sont des indicateurs pour les machines à circuits imprimés et sont de forme ronde. Ils aident l'équipement automatisé à découvrir comment la carte est positionnée et comment les composants seraient placés. 

Ceux-ci sont de deux types : les fiduciaires globaux et les fiduciaires locaux. 

  • Les repères globaux sont positionnés sur le bord des circuits imprimés. Comme les machines pick and place sont conçues pour identifier l’orientation, le placement correct les aidera beaucoup.
  • Des repères locaux sont placés près des coins des composants CMS carrés. Un placement comme celui-ci permet aux machines de trouver beaucoup plus facilement le composant. À son tour, cela contribue à réduire les erreurs de positionnement lors de l’assemblage du PCB.

Conclusion

Il existe plusieurs façons de réaliser l'assemblage de PCB. Choisissez celui qui convient à vos composants et à vos exigences. Cela permettra de garantir que le produit ainsi fabriqué est conforme aux normes établies et fonctionne exactement comme prévu. 

Alors si vous êtes intéressé, contactez un fabricant de PCB fiable, en particulier celui qui possède de l'expérience et de l'expertise dans le service d'assemblage de PCB à haut ou à faible volume.

Besoin de PCB/PCBA/OEM ? Obtenez un devis gratuit dès maintenant !

fr_FRFrench